Close

Sahar : rendre la data pleinement accessible et actionnable

Présentation

Antoine Franz et Gauthier Schweitzer ont fondé Sahar en 2019. Data scientists, les deux associés s’efforcent de mettre leur appétence technique pour la donnée au service de l’intérêt général. Leur objectif est de rendre « actionnables » les données de l’Internet ouvert, en plus de sensibiliser les citoyens, les métiers et les décideurs publics sur le potentiel de celles-ci. Le Grand débat national[1] a constitué à cet égard un élément déclencheur, en donnant l’opportunité de mettre en cohérence leur expertise dans la recherche textuelle, ainsi que dans l’analyse et la visualisation de données massives, à travers le projet democratie.app (cf. infra). Depuis, la startup développe ses propres produits et accompagne ses clients dans leur stratégie data.

Solution

Sahar est spécialisée dans l’analyse des données textuelles en sources ouvertes. Composé essentiellement de data scientists et de développeurs web, son personnel traduit deux ambitions claires quant à la donnée : demeurer à l’état de l’art des algorithmes de traitement et être en mesure de la restituer en temps réel.

Au service de l’utilisateur, la technologie de la startup permet l’acquisition, le traitement et la visualisation des données relatives aux publications écrites sur les sites d’information et les réseaux sociaux. Elle s’appuie sur des techniques d’intelligence artificielle dont le traitement automatique des langues, le machine learning et surtout le deep learning. Inspirée de l’Elastic Stack, elle s’appuie sur des algorithmes spécifiquement dédiés aux cas d’usage, qui sont développés en surcouches (analyse de sentiments, viralité, etc.).

Applications

Sahar est à l’origine de nombreux projets plaçant tous l’intérêt collectif au cœur de leur développement dont :

  • democratie.app, un moteur de recherche citoyen et apolitique dans le cadre de l’élaboration des politiques publiques liées au Grand débat national de 2019. La plateforme fait apparaître la tendance et les avis des Français quant à un sujet relatif à quatre thèmes (transition écologique, fiscalité, démocratie et citoyenneté, organisation de l’État et des services publics) et par zone géographique. Elle a notamment permis aux administrations locales de recueillir les perceptions relatives à leur action ou à leur communication ;
  • anteviral (site désormais inactif), qui accompagnait ses utilisateurs dans la détection et l’analyse des fake news relatives à la Covid-19. Le projet cherchait à limiter la propagation des fausses informations avant qu’elles ne sapent le débat public et la confiance envers les institutions. La plateforme suivait, mesurait et classifiait les informations textuelles en ligne afin de faire remonter celles virales et jugées suspectes. Elle transmettait ensuite ces dernières à des journalistes partenaires dans le cadre d’initiatives de fact-checking;
  • des exercices de crise de « communication » à l’École nationale d’administration (ENA). Par la génération automatique de texte en langue française sur les réseaux sociaux, impliquant une forte composante technique, ces séminaires simulent une situation de crise politique à laquelle les élèves doivent réagir.

Actualité

Sahar a été lauréate du hackathon organisé par l’Assemblée nationale en 2019 pour son projet democratie.app. La startup est passée depuis mars 2020 de deux à treize employés, confirmant ainsi sa montée en puissance. En octobre 2020, Sahar a rejoint la Cyberdéfense Factory du ministère des Armées où elle développe un outil d’analyse de l’influence.

 

[1] Débat public lancé par le Président de la République française pour recueillir les attentes des Français quant aux politiques publiques dans le contexte du mouvement des Gilets jaunes.