Close

La France remporte l’exercice Locked Shields 2019 !

L’équipe française, forte de plus de 50 participants civils et militaires issus du Commandement de la cyberdéfense, des unités spécialisées en cyberdéfense des armées, et de l’ANSSI, a remporté le 12 avril dernier l’édition 2019 de l’exercice Locked Shields. La France, qui avait atteint la seconde position en 2018, s’est cette année classé en tête des 23 nations participants, suivies par la République Tchèque et la Suède.

Cet événement annuel, organisé depuis 2010 par le « NATO Cooperative Cyber Defence Centre of Excellence » a pour objectif de renforcer la coopération et les échanges entre les experts, civils et militaires, des pays participants. Plus précisément, il s’agit de tester, en temps réel, les chaînes de commandement en cas d’incident, d’attaque ou de défaillance touchant les systèmes critiques de l’un ou plusieurs des États membres. Cet exercice met en compétition des Red teams qui jouent les attaquants, et des Blue Teams qui jouent en défense.

Le scénario 2019 mettait en scène un pays fictif, Berylia, victime de cyber-attaques coordonnées en pleine période électorale, un sujet particulièrement pertinent au regard du nombre d’élections nationales mais aussi européennes dans beaucoup des pays impliqués. Les 1200 experts participants ont ainsi dû contrer plus de 2500 attaques informatiques lancées contre 4000 systèmes virtualisés. Les Blues Teams ont pour leur part dû démontrer leur capacité à maintenir près de 150 SI chacun, à prendre et faire exécuter des décisions d’ordre stratégique, et répondre à des enjeux forensiques, juridiques, mais aussi médiatiques.

La ministre des Armées, Florence Parly, s’est félicité de cette « victoire collective » qui « montre […] que nos investissements, nos efforts, ainsi que notre proximité avec l’ANSSI sont gagnants » et que, en France, « nous avons expertise indéniable dans le domaine cyber, et surtout des personnels de talents. » Quant à Guillaume Poupard, le directeur de l’ANSSI il a salué le succès à l’exercice Locked Shields 2019 « une très grande fierté et démontre la capacité des acteurs de la cyberdéfense française, tant au sein du ministère des Armées que de l’ANSSI, à coordonner leurs expertises respectives pour répondre efficacement à des enjeux de sécurité internationaux majeurs. Nous pouvons féliciter nos joueurs français qui, cette année encore, ont été brillants et remporté la première place ! ».