Close

Intervention de Florence Parly, ministre des Armées, Forum International de la Cybersécurité


22/01/2019

Lors de son intervention en ouverture de la plénière dédiée à l’autonomie stratégique le 22 janvier 2019, la ministre des Armées a rappelé la gravité de la menace cyber, et la nécessité d’une cybersécurité « by design » pour y faire face. Dans le prolongement de son discours du 18 janvier, elle a fait les annonces et pris les engagements suivants :

  • Elle a d’abord donné quelques chiffres, précisant qu’en 2017, les réseaux de la défense avaient subi 700 événements de sécurité dont 100 cyberattaques, un chiffre qui a progressé pour s’établir à 700 en 2018.
  • Elle a réaffirmé la mise en place d’une doctrine offensive en matière de cyberdéfense reposant sur la lutte informative offensive, réaffirmant que l’arme cyber était déjà utilisée en opération et insistant sur la nécessité de l’intégrer à tous les programme d’armement.
  • Elle rappelé son engagement en faveur d’une plus grande coopération avec les partenaires européens du ministère des Armées, en vue de l’émergence d’une culture commune, et de la mise en place dispositifs communs de protection.
  • Elle a proposé aux industriels de défense une collaboration renforcée pour la protection de la chaîne d’approvisionnement, qui devra passer, d’ici l’été, par la formulation avec l’ANSSI d’engagements mutuels en matière de cybersécurité dans le but de protéger le développement, la fabrication et la maintenance des équipements de défense.
  • Elle a annoncé l’établissement d’un partenariat entre le Commandement de la Cyberdéfense et la start-up française YesWeHack, plateforme de bug bounty qui permettra au ministère des Armées de lancer, en février 2019, son premier « bug bounty » réalisés par des hackers éthiques recrutés au sein de la réserve opérationnelle cyber.
  • Plus largement, elle a rappelé son engagement aux côtés des PME et le lancement du Plan Action PME et de ses 40 mesures destinées à mieux prendre en compte les PME dans la stratégie d’achat du ministère des Armées et à rééquilibrer la relation avec les grands groupes.

Elle a enfin appelé tous les acteurs de la cybersécurité à agir de concert pour assurer la cyberdéfense de la France et de l’Europe.

Retrouvez l’intégralité de son discours sur le site du FIC2019, et son intervention en image ICI.