Close

France Cyber Maritime voit le jour à Brest

Le Secrétariat général de la Mer (SGMer) a officialisé le 23 novembre la création de France Cyber Maritime. Fruit d’un travail conjoint entre « les pouvoirs publics, les acteurs territoriaux et les filières [cyber, maritime et portuaire] », cette association, présidée par Frédéric Moncany de Saint-Aignan (Cluster maritime français), fait suite à la décision en 2018 du Comité interministériel de la mer de structurer une réponse au risque cyber dans le secteur maritime. Ce dernier est de plus en plus exposé aux cybermenaces du fait de la numérisation accrue des navires et des ports, ainsi que du développement des drones et des navires autonomes.

France Cyber Maritime aura pour missions de créer :

  • Un Maritime Computer Emergency Response Team (M-CERT), qui centralisera et coordonnera les cyber-incidents dans les secteurs maritime et portuaire. Ce CERT sectoriel vise également à favoriser le partage d’information entre les acteurs compétents afin de mieux anticiper les cybermenaces émergentes ;
  • un centre national de coordination de la cybersécurité pour le monde maritime à l’horizon 2022.

En étroite coordination avec l’ANSSI et le SGMer, l’association vise également à développer l’écosystème national de la cybersécurité maritime. Pour son président, la fédération de tous les acteurs du monde maritime et de la cybersécurité, ainsi que des façades maritimes nationales, est cruciale pour soutenir « cette forte ambition au service de secteurs stratégiques pour la souveraineté et l’économie françaises ». France Cyber Maritime bénéficie d’ores-et-déjà du concours de plusieurs entités telles que Diateam, ENSTA Bretagne, Institut Mines-Télécom, Naval Group, Thales et Yes We Hack.