Close

Entretien avec : Charles Thooris, Chief Sales Officer, Director Secure-IC Pte Ltd

Secure-IC, spin-off de l’université Télécom ParisTech co-fondée en 2010 par Hassan Triqui et Philippe Nguyen, est spécialisée dans la sécurité des systèmes électroniques embarqués (téléphones portables, passeports électroniques, cartes bancaires, électronique automobile…). Ses produits sont aujourd’hui plébiscités par des fabricants de composants et de téléphones mobiles, des concepteurs de carte à puce, ou encore des agences de sécurité étatiques.

LE MODÈLE

Le succès de Secure IC repose sur trois axes de développement :

  • La R&D

Née d’un essaimage de la recherche publique, et plus précisément des travaux de recherches menés à l’Institut Mines-Telecom (alors Télécom ParisTech), Secure-IC reste très attachée à sa forte culture scientifique et continue à investir massivement dans la recherche et le développement. A côté de son équipe composée en grande majorité d’ingénieurs (presque 99%), elle poursuit également une activité de recherche académique avec les 4 à 5 doctorants qu’elle héberge chaque année. Elle entretient également ses liens avec l’Institut Mines-Telecom, dont 3 chercheurs jouent le rôle de conseillers scientifiques de la société. Secure-IC a aussi rédigé plus de 200 publications avec ses partenaires académiques.

  • L’innovation

Cet investissement continu et significatif en R&D sous-tend la stratégie d’innovation permanente de la société. Pour Secure-IC, c’est le caractère innovant d’un produit qui fait sa force. Convaincue qu’exploiter l’innovation pour réinvestir dans la R&D permet de concevoir de nouveaux produits, Secure IC a déposé 120 brevets dans près de 30 familles et 15 marques et a conclu un partenariat stratégique avec France Brevet qui lui permet de profiter d’un accompagnement dédié.

  • International by design.

L’internationalisation est au cœur du développement de la PME bretonne. Installée en Asie depuis sa création en 2010, Secure-IC réalise aujourd’hui 75 % de son chiffre d’affaires à l’étranger. Si elle emploie une quarantaine de personnes à son siège à Rennes, elle détient également des bureaux et des équipes à Paris, Singapour et Tokyo.

DES TECHNOLOGIES INNOVANTES

La société dispose de deux unités opérationnelles : l’une fournit des sous-systèmes électroniques qui protègent les puces sur lesquelles ils sont intégrés ; l’autre est dédiée à l’étude des attaques et à la conception de solutions de détection et d’analyse des vulnérabilités.

Parmi les produits et solutions conçus par ces équipes, deux en particulier présentent un caractère particulièrement innovant.

  • Cyber Escort Unit

Cette solution permet de faire le lien entre la sécurité du logiciel et celle du matériel (la sécurité embarquée). Elle permet ainsi de détecter en temps réel des attaques “zero day” dans le code. Cette solution unique sur le marché constitue le fondement de cybersécurité assisté par le matériel.

  • Smart Monitor

Ce superviseur sur puce assisté par l’intelligence artificielle apporte une dimension d’intelligence collective et de cohérence entre les IP, tant analogiques que numériques, et les autres lanceurs d’alertes et signaux faibles, tant logiciels que matériels. Il assure la détection, l’analyse et le diagnostic des incidents de sécurité, et fluidifie ainsi la prise de décision. Cette solution permet ainsi de prendre l’avantage sur les attaquants et enrichit les process d’intelligence économique en offrant la possibilité de pouvoir remonter des informations sur le cycle de vie du système.